samedi 15 mars 2014

Rue des Ateliers : patrimoine oublié



Les puits à balancier
Naguère très répandu dans la varenne de Saint Pierre où l'eau affleure presque, les puits à balancier deviennent très rares car les pompes sont devenues bon marché. Appelés localement "cigognes", ils sont l'équivalent des chadoufs égyptiens. Ils sont composés d'un mât élevé, haut de 4 à 5 mètres, portant une armature perpendiculaire désormais en fer et faisant balancier. Du petit côté se trouve le contrepoids en pierre ou en fonte ; du grand côté, une chaîne permet d'accrocher un seau. On tire sur la chaîne pour immerger le seau dans le cuvelage du puits où l'eau est présente à moins de 3 mètres de profondeur et le contrepoids permet au seau plein d'eau de remonter. Ainsi, dans les petits jardins ouvriers subsistent de-ci de-là de tels puits.
Source : Le patrimoine des communes d'Indre et Loire (Éditions Flohic 2001)




























14 mars 2014

Saint Pierre des Corps - Rue des Ateliers

---> juste en face du Technicentre


1 commentaire:

  1. Superbe série sur ces jardins et leurs poésies (jardins ouvriers ?)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...